jeudi 3 novembre 2016

Run, tome 1 - Leticia Joguin Rouxelle

LECTURE :

Date de début : 21 octobre 2016

Date de fin : 23 octobre 2016

Résumé

Zone 89, 2052.
Marnie, 16 ans, s'enfuit de sa prison après le meurtre de son protecteur. Ne connaissant rien du monde extérieur, elle parvient quand même à s'abriter dans un camp de réfugiés où elle reprend peu à peu goût à la vie et foi en l'être humain. Mais comment vivre l'esprit tranquille lorsque le danger rôde autour de nous ? Car elle le sait, La Compagnie fera tout pour la retrouver et anéantir ses congénères... L'ère des mutants est en marche.



Mon avis


Tout d'abord merci à Something Else Editions pour ce service presse.

Faisant partie du comité de lecture j'avais lu ce manuscrit et je dois avouer que ma lecture fût très difficile. L'équipe de Something Else Editions a néanmoins décidé de le publier. Et je dois dire que ce fût une excellente surprise. Elles ont énormément bossé avec l'auteur et ça se sent. Alors que j'avais peiné à terminé le manuscrit, j'ai dévoré ce roman en moins de 3 jours.




On rencontre donc Marnie, jeune mutante de 16 ans ayant vécu des années dans une base militaire visant à asservir ou éliminer son espèce. Là-bas elle avait deux personnes. Tout d'abord Nathan qui était comme un père. Nous ne le connaissons qu'à travers les souvenirs de Marnie car il se fait assassiner juste avant le début du roman. C'est d'ailleurs l'élément déclencheur de l'histoire. 
Et puis il y a Zane, son sergent instructeur qui était chargé de la former pour devenir soldat. Amical quand il est seul avec elle, il est froid et distant dès que quelqu'un se trouve dans la même pièce.
Au cours de sa fuite Marnie fait des rencontres telles que Joe, Irène, la femme de Nathan et Neal... Je n'épiloguerai pas sur eux de peur de spoiler.



J'ai beaucoup aimé Marnie. Pour quelqu'un qui n'a jamais vu le monde extérieur je l'ai trouvée dégourdie. Jamais pleurnicheuse même si parfois elle flanche un peu, mais qui ne flancherait pas dans sa situation (rappelons qu'elle a tout de même perdu son seul être cher et qu'elle est traquée).

Concernant Joe, je l'ai apprécié. Il est vraiment gentil dans son genre. Irène quant à elle m'a énormément touchée. Elle a traversé de très dures épreuves et a malgré tout réussi à trouver le courage de continuer sa vie et d'aider les autres. 

Nous voyons peu la femme de Nathan, désespérée car leur fils a fuit la maison à la mort de son père.

Pour ce qui est de Neal... J'avais des doutes le concernant mais je n'en dis pas plus...



Et Zane, la bonne surprise de ce roman qui cache bien des choses. J'ai failli en lâcher ma liseuse. 

Puis il y a cette ordure de Brewer, j'ai failli l'oublier celui-là. Mon dieu, il est horrible. J'ai beaucoup aimé le contraste entre les différent de point de vue. La manière de parler de Brewer est crue, violente, et malsaine. J'ai été très surprise je dois dire.


L'histoire démarre vite, le roman se lit d'une traite. Je ne regrette absolument pas de lui avoir donné une seconde chance. Et cette fin... AAAAARGH ! J'avais oublié que c'était un premier tome. 


Moi en voyant la fin arriver


En bref

Un très bon moment de lecture. J'ai vraiment hâte de découvrir la suite. Très bonne première expérience chez Something Else Editions.

Ma note : 4,5/5


Vous aimerez aussi :

    

1 commentaire: